Ma Boutique de Course: Boutique Endurance

Renommeé Mondiale

Depuis 33 ans, Boutique Endurance sur la rue Saint-Denis est un bastion de la communauté de course à pied de Montréal, offrant une vaste gamme de chaussures et de vêtements ainsi qu’un service supérieur et des conseils d’experts.

Mais après vingt ans, les copropriétaires Bert Barcelos et Pierre Léveillé étaient à la croisée des chemins. « Nous discutions de la façon d’améliorer le magasin et de savoir s’il nous manquait quelque chose », se rappelle Bert. « Nous avons alors décidé d’ouvrir une clinique de course à pied en janvier 2007 pour coïncider avec un semi-marathon dans la ville au printemps. »

Alors, ils ont fait passer le mot, et quand neuf personnes se sont présentées, la Clinique de course à pied de la Boutique Endurance est née. « Pendant les quatre ou cinq premières années, nous avons été un groupe d’élite de niveau intermédiaire où les coureurs étaient tous assez rapides », explique Bert. « Au fil des ans, cependant, nous avons créé une atmosphère plus décontractée et sociale, où les gens veulent encore s’améliorer, bien sûr, mais ce n’est plus tout à fait l’équipe très compétitive. »

Cette attitude de course contre la montre peut être attribuée au directeur de la clinique et entraîneur-chef, Dominic Royer, qui arrive à la Boutique Endurance avec une passion pour la course à pied qui va bien au-delà de la performance et du plaisir.

Dominic a été joueur de baseball pendant vingt ans avant d’arriver à la Boutique Endurance. Après avoir joué pendant un an en Europe, Dominic en a fini avec le baseball et est rentré chez lui à la recherche d’un nouveau souffle de vie. Une petite amie lui a suggéré d’essayer de courir, et au début, ça ne lui allait pas très bien.

« Elle m’a demandé d’aller courir avec elle, juste 21 minutes, explique Dominic. Je pensais que ce serait impossible, et je ne voulais pas le faire. Mais je l’ai fait pour elle. Quand je suis rentré, je me souviens m’être senti si bien, et ce n’était pas si difficile que ça. La semaine suivante, je lui ai demandé si elle voulait y retourner, mais cette fois pour 25 minutes. Cela m’a mené à une fois par semaine, et après quelques semaines, j’y allais deux fois par semaine. Deux de plus, c’était trois fois par semaine.

« Courir est devenu très important pour moi parce que j’ai senti quelque chose en moi. Je me sentais heureux, en bonne santé et libre. C’était vraiment bon pour moi. »

Bientôt, Dominic se rendit au travail en courant : 5 km le matin et 5 km le soir. La journée de travail entre les deux, par contre, n’était pas aussi satisfaisante. « Je travaillais dans le domaine de la perte de poids, et cela peut être une atmosphère très stressante », dit-il. « J’ai décidé que je voulais travailler dans la course. Il s’agit du même objectif, mais vous ne ressentez pas la pression de perdre du poids, vous voulez juste aller courir. »

Ainsi, en 2014, il a apporté son expérience en kinésiologie à la Boutique Endurance et a travaillé dans l’aire de vente en fournissant aux clients une analyse détaillée de la démarche dans le cadre du programme KinEndurance de la boutique. Puis un jour, lorsque Pierre n’a pas pu se rendre à la clinique, on a demandé à Dominic s’il voulait la diriger.

Cinq ans plus tard, Dominic a pris le contrôle total des cliniques et les a faites siennes. L’une de ses plus récentes initiatives est de faire sortir Boutique Endurance au-delà des frontières de Montréal, en particulier, au-delà d’un hiver montréalais. En mars dernier, un groupe de coureurs a participé à un camp d’entraînement de 5 jours à Miami, en Floride. Ils ont loué un condo et sont tous restés ensemble, s’entraînant le matin, avec une longue course lente l’après-midi, et toutes les activités typiques des vacances entre les deux.

« L’hiver à Montréal, le problème, c’est qu’on ne peut pas sortir aussi souvent », déplore Dominic. « Et l’entraînement à la vitesse devient difficile à cause du sol gelé. À Miami, ce n’est pas un problème. C’est un vol rapide de 3 heures, sans décalage horaire, et la plage est juste là! Tout le monde s’est bien amusé et nous retournerons certainement plus longtemps l’année prochaine. »

C’est un bon exemple de l’esprit de communauté qui est devenu un grand attrait à la Boutique Endurance et qui, à bien des égards, a fini par définir le groupe. « Chaque soir, nous quittons le magasin ensemble, explique Bert. On fait notre échauffement ensemble, puis les groupes s’échauffent à leurs propres rythmes, et à la fin, on court tous ensemble. »

Qu’est-ce qui vous incite à revenir à votre boutique de course à pied locale? Partagez comment votre magasin vous a aidé à atteindre vos objectifs pour gagner une trousse de chaussures complète d’une valeur de 500 $, incluant les nouvelles Ride ISO 2. Inscrivez-vous sur Instagram en marquant @sauconycanada avec le mot-clic #MyRunShop pour courir la chance de gagner!

ENGLISH

For the past 33 years, Boutique Endurance on rue St-Denis has been a bastion of the Montreal running community, offering a wide array of footwear and apparel as well as superior service and expert advice.

But twenty years in, and co-owners Bert Barcelos and Pierre Léveillé were at a crossroads. “We were discussing how we could improve the store and if there was anything we were missing,” Bert recalls. “We decided then that we would start a running clinic in January of 2007 to coincide with a half-marathon happening in the city in the spring.”

So they put the word out, and when nine people showed up, the Running Clinic at Boutique Endurance was born. “For the first four or five years, we were pretty much a mid-level elite group where the runners were all pretty quick,” Bert says. “Over the years, though, we’ve developed into more of a casual, social-type atmosphere, where people still want to improve, of course, but it’s not quite the hardcore competitive gang anymore.”


That run-for-fun attitude can be attributed to the clinic director and head coach, Dominic Royer, who comes to Boutique Endurance with a passion for running that extends beyond performance and well into pleasure.

Dominic was a baseball player for twenty years before arriving at Boutique Endurance. After a year playing in Europe, Dominic was done with baseball and returned home looking for a new lease on life. A girlfriend suggested he try running, and it first it didn’t sit well with him.

“She asked me to go running with her, just for 21 minutes,” Dominic says. “I thought that would be impossible, and I didn’t want to do it. But I did it for her. And when I came back I remember feeling so good, and it wasn’t really that hard. The week after I asked her if she wanted to go again but this time for 25 minutes. That led to once a week, and after a couple of weeks I was going two times a week. A couple more, it was three.

“Running became very important to me because I felt something inside. I felt happy, healthy and I felt free. It was really good for me.”

Soon, Dominic made running his commute to work: 5K in the mornings and 5K at night. The workday in between, however, wasn’t as fulfilling. “I was working in the weight loss business, and that can be a very stressful atmosphere,” he says. “I decided I wanted to work in running. It accomplishes the same goal, but you don’t feel the pressure of losing weight, you just want to go running.”

So, in 2014, he took his kinesiology experience to Boutique Endurance and worked the floor providing customers with detailed gait analysis as part of the shop’s KinEndurance program. Then one day when Pierre wasn’t able to make it to the clinic, Dominic was asked if he would lead it.

Five years later, and Dominic has taken full control of the clinics and made them his own. One of his latest initiatives is taking Boutique Endurance out beyond the borders of Montreal – in particular, beyond a Montreal winter. This March, a group of runners went on a 5-day training camp excursion to Miami, Florida. They rented a condo and all stayed together, training in the morning, with a slow-paced long run in the afternoon, and all the typical vacation activities in between.

“Winter in Montreal, the problem is, you can’t go outside that often,” Dominic says. “And speed training becomes difficult because of the frozen ground. In Miami, that’s not a problem. It’s a quick 3-hour flight, with no time difference – plus the beach is right there! Everyone had a great time and we’ll definitely go back bigger next year.”

It's a good example of the community spirit that’s become a huge draw at Boutique Endurance, and in many ways has come to define the group. “Each night, we leave from the store together,” Bert explains. “We do our warm up together, then the groups break out into their own paces, and in the end we all run back together.”

What keeps you coming back to your local Run Shop? Share how your shop has helped you reach your running goals to enter to win a complete shoe kit worth $500 including the new Ride ISO 2. Enter on Instagram tagging @sauconycanada with the hashtag #MyRunShop for your chance to win!

×
×